LE GÂTEAU BRETON...délice sucré traditionnel

Son histoire

Il semblerait que l’histoire débute en 1861 lors de la seconde Exposition Universelle parisienne. Les travaux de rénovation de la Ville Lumière allaient s’achever. Napoléon III était empereur de France et l’exposition est une formidable vitrine de modernité Française.

C’est dans ce contexte, que monsieur Crucer, un pâtissier Suisse marié à une Bretonne de Port-Louis, réalisait sa recette du « Gâteau Lorientais » pour un concours de pâtisserie. Quelques années plus tard, sa recette fût rebaptisée « Gâteau Breton » et se fit connaître à l’extérieur de la Bretagne.

Toutefois, selon les témoignages de nombreux Bretons, il semblerait que cette pâtisserie remonterait à une époque bien antérieur. D’ailleurs, chaque famille possède « sa recette » qui se transmet de mère en fille et chacun se rappelle leurs aïeux portant ce gâteau chez le boulanger pour être cuit en même temps que leur pain.

Dès 1893, on trouve dans le livre de cuisine « le pot au feu » une recette qui explique étape par étape la recette du « gâteau lorientais » sous la signature de la « Vieille Catherine ».

On dit également, qu’Hélène Jégado, bonne de presbytère en Morbihan, sérial-killeuse célèbre exécutée à Rennes en 1852, ajoutait de l’arsenic à son gâteau breton et à sa soupe pour empoisonner ses victimes.

A la fin du XIXe siècle, ce gâteau était traditionnellement réalisé lors des fêtes religieuses et familiales (baptêmes, mariages, pardons religieux...) du sud de la Bretagne. Nutritif et réalisé avec du beurre salé, le gâteau Breton est épais avec une croute bien doré, friable et sablé. Il se découpe en parts en forme de losanges. Sa texture rappelle celle du palet Breton. Les parts des absents étaient emballées dans un mouchoir blanc.

 

Ce gâteau qui possède de grandes qualités de conservation était l’une des douceurs qu’emmenaient les marins en partance pour la pêche à la morue dans les eaux de terre neuve afin de retrouver le goût du pays. C’est parce qu’il se garde plus de 40 jours dans une boite en métal qu’il est classifié comme gâteau de voyage.

 

 

Aujourd’hui, on mange le gâteau breton lors des fêtes de village et de repas en famille. On le découpe traditionnellement en losange et se déguste avec du cidre ou du jus de pomme. 

La confrérie

Créée en Mars 2015, pour garder en mémoire le souvenir de cette grande période de la pâtisserie en pays de Lorient, la Confrérie du Gâteau Breton « le Lorientais » (Breuriezh ar c’hatev  an orientad), sous l’égide d’Emglev Bro An Orient,  regroupe au démarrage une vingtaine de passionnés.

Elle se donne pour mission de remettre à l'honneur les gâteaux « de voyage » du pays Lorientais qui sont des recettes connues ou moins connues comme le tôt-fait, l'Ar Vor, le Breizh, le C'hatev ou encore l’armoricain.

Chaque année, deux concours sont organisés par la fédération régionale des pâtissiers de Bretagne. Il s’agit du « concours du meilleur gâteau Breton » et « le concours mondial amateur du meilleur gâteau breton an orientad » dont la première édition fut créée en 2013. Il se déroule chaque année au mois de février sur la commune de Ploemeur.


Confrérie du gâteau breton « Lorientais »(Breuriezh ar c’hatev) – 12 rue Colbert – 56100  Lorient

 

Comment reconnaître un vrai gâteau Breton ?

Ce gâteau est très riche et si vous êtes au régime, mieux vaut ne pas vouloir en savoir davantage…

 

Pour obtenir cette appellation, ce gâteau doit contenir au minimum 20% de beurre 1/2 sel de très bonne qualité. C’est fondamental !

Les autres ingrédients seront de la farine, des œufs, du sucre et accessoirement de la levure chimique  

 

Attention quelques petits conseils :

* Vous ne devez surtout pas trop travailler la pâte car l’effet serait désastreux. Vous obtiendriez un gâteau pâteux et très compact.

* Lors de sa mise en moule, la pâte sera écrasée à la paume de la main puis lissée à la cuillère.

* Le motif du gâteau breton est traditionnellement dessiné à la fourchette et se croisant, dans le but de dessiner des losanges, puis doré au jaune d'œuf salé afin de faciliter la découpe.

* C'est selon le goût de chacun mais dans la famille les avis sont partagés alors testez une dégustation immédiate ou attendez un peu avant de le manger. Personnellement, je le préfère après quelques jours.

La recette

La recette unique du vrai gâteau breton  (selon la Confrérie du gâteau Breton)

 

200 g de beurre (salé ou demi-sel)

250 g de farine

250 de sucre cristallisé

5 jaunes d’œufs

1 jaune d’œuf pour la décoration

 

Mélangez, sur une planche en bois, la farine et le sucre.

Incorporez à ce mélange, à la main, en douceur et avec légèreté (c’est la clef de la réussite) le beurre

Ajoutez jaune d’œuf par jaune d’œuf à la pâte. Pétrissez sans trop travailler.

Mettez dans un moule beurré (aux alentours de 17 cm de diamètre si on veut respecter la taille des gâteaux de pardons en Bretagne).

 

Si vous mettez 1 cuillère à café de levure, vous pouvez le cuire et le déguster dans la foulée. Sinon, laissez reposer au moins 24 heures (ce qui évite d’utiliser de la levure chimique bannie dans un vrai gâteau breton).

Après ce délai, aplatir la pâte avec la paume de la main et terminer le façonnage avec une cuillère.

badigeonnez le gâteau au pinceau avec le dernier jaune d’œuf.

Avec une fourchette, dessinez sur le dessus de beaux losanges réguliers.

Enfournez dans un four à 160 °C.

Laissez cuire 45 minutes en surveillant la cuisson.

PARTAGEZ


CETTE PAGE VOUS A PLU ?

Dîtes le nous...

Commentaires: 21
  • #21

    Catherine Maldonado (lundi, 04 mai 2020 12:55)

    Hello,

    How are you? Hope you are fine.

    I have been checking your website quite often. It has seen that the main keywords are still not in top 10 rank. You know things of working; I mean the procedure of working has changed a lot.

    So I would like to have opportunity to work for you and this time we will bring the keywords to the top 10 spot with guaranteed period.

    There is no wondering that it is possible now cause, I have found out that there are few things need to be done for better performances (Some we Discuss ,in this email). Let me tell you some of them -

    1. Title Tag Optimization
    2. Meta Tag Optimization (Description, keyword and etc)
    3. Heading Tags Optimization
    4. Targeted keywords are not placed into tags
    5. Alt / Image tags Optimization
    6. Google Publisher is missing
    7. Custom 404 Page is missing
    8. The Products are not following Structured markup data
    9. Website Speed Development (Both Mobile and Desktop )
    10.Off –Page SEO work

    We will also work on those area ..

    1. 5XX status code Check
    2. 4XX status code check
    3. Title Tags

    >> Title Tags Optimization,
    >> Title Tags Length
    >> Keyword Optimization

    4. duplicate title tags
    5. duplicate content issues
    6. Internal broken links
    7. Crawl Errors (Webmaster Tool)
    8. DNS resolution issues (Hosting)
    9. incorrect URL formats
    10. Internal broken images
    11. duplicate meta descriptions
    12. Robots
    13. XML Sitemap Format Error
    14. XML Sitemap Optimization (incorrect pages - Redirection)
    15. WWW resolve issue
    16. viewport tag (Responsive)
    17. HTML size optimization
    18. Cannonical Tags
    19. Https Redirection for all pages
    20. broken canonical link
    21. multiple canonical URLs
    22. broken internal JavaScript and CSS files
    23. External Broken Links
    24. External Broken Images
    25. H Tag Optimization
    26. duplicate H1 and title tags
    27. too many on-page links
    28. don't have alt attributes
    29. low word count
    30. Nofollow Internal Links
    31. Sitemap.xml not indicated in robots.txt
    32. Images are formatted as page link
    33. Pages should have more than 1 internal links
    34. orphaned pages
    35. Schema Mark up

    Lots are pending……………..

    You can see these are the things that need to be done properly to make the keywords others to get into the top 10 spot in Google Search & your sales Increase.
    please give us a chance to fix these errors and we will give you rank on these keywords.

    Please let me know if you encounter any problems or if there is anything you need. If this email has reached you by mistake or if you do not wish to take advantage of this advertising opportunity, please accept my apology for any inconvenience caused and rest assured that you will not be contacted again.

    Many thanks for your time and consideration,

    Looking forward

    Regards
    Catherine Maldonado


    If you did not wish to receive this, please reply with "unsubscribe" in the subject line.


    Disclaimer: This is an advertisement and a promotional mail strictly on the guidelines of CAN-SPAM Act of 2003. We have clearly mentioned the source mail-id of this mail and the subject lines and they are in no way misleading in any form. We have found your mail address through our own efforts on the web search and not through any illegal way. If you find this mail unsolicited, please reply with "unsubscribe" in the subject line and we will take care that you do not receive any further promotional mail.

  • #20

    DUPRES (mardi, 10 mars 2020 08:23)

    Bonjour à vous,

    Je suis tombée sur votre suppBonjour à vous,

    Je suis tombée sur votre support et il a retenu toute mon attention. La qualité de son contenu est irréprochable et sa thématique est complémentaire avec la mienne. Je serais donc fière de vous proposer d'apparaître mon article dans votre blog. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à me contacter.

    Cordialement,
    Colombe A. Dupresort et il a retenu toute mon attention. La qualité de son contenu est irréprochable et sa thématique est complémentaire avec la mienne. Je serais donc fière de vous proposer d'apparaître mon article dans votre blog. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à me contacter.

    Cordialement,
    Colombe A. Dupres

  • #19

    pierre gasser (mardi, 10 décembre 2019 18:41)

    Plein de poésie dans cette magnifique présentation de ce charmant village

  • #18

    Jérôme (jeudi, 08 août 2019 08:46)

    Bonjour,
    Merci pour cet article. Juste un commentaire : un dès résultat des travaux est l’envasement de la baie. Alors qu’il y a 10 ans on traversait la baie depuis le bec d’andaine sans problème, aujourd’hui la moitié du trajet de 12 km se fait enfoncé dans la vase. C’est fatiguant, et surtout cela interdit aux personnes âgées voire au jeunes enfants de faire cette sublime traversée. Mais personne n’en parle ! Pourquoi ? ?

  • #17

    Frédérique (dimanche, 27 janvier 2019 18:16)

    Je viens de parcourir votre site et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tous ces lieux si riche en information et vraiment très intéressant. Vos reportages témoignent d'un travail colossal et le résultat est digne des meilleurs guides touristiques. Merci beaucoup, j'ai hâte de découvrir vos prochains reportages sur notre belle France.

  • #16

    Justine (samedi, 26 janvier 2019 20:51)

    C’ Très intéressant et beau

  • #15

    Sangare sekou (jeudi, 01 novembre 2018 12:55)

    Oui

  • #14

    Mukendi- Fabrus (samedi, 25 août 2018 16:36)

    Je suis content de votre pogramme j'ai aimé beaucoup

  • #13

    Wazia marcel (vendredi, 24 août 2018 09:36)


    Bonjour,

    Dans le cadre de campagnes de référencement naturel, nous recherchons en permanence des partenaires blogueurs pour des échanges croisés.
    Nous disposons d’une trentaine de blog avec des TF > 25.

    Si vous souhaitez également augmenter votre référencement naturel,

    un échange de publication est envisageable si vous disposez d’au moins un blog avec un TF > 15.

    Cependant, si votre blog à un TF < 15 nous pourrons vous mettre en relation avec d’autres contacts moins exigeants sur le TF.

    Restant à votre entière disposition pour toute question

    je vous souhaite une excellente journée

    Bien cordialement
    Wazia Marcel
    wazia@bigtrustflow.com
    Chargé de référencement francophone
    Tel : 0178900606
    Edimbourg EH1 1DD, Ecosse

    Ville : Edinburg
    Pays : Scotland
    Code postal : EH1 1DD
    Adresse : Dept 400, 12 South Bridge

  • #12

    Odier (dimanche, 19 août 2018 21:55)

    Très beau reportage sur ces maisons bretonnes

  • #11

    Priscille (vendredi, 20 juillet 2018 17:06)

    Hello sympa cet article pour une nouvelle façon de faire une omelette

  • #10

    vigneron (samedi, 14 juillet 2018 01:06)

    Un merveilleux coin, a visiter pour les vacances en sauvegardant les dunes !!

  • #9

    Priscille (vendredi, 13 juillet 2018 22:20)

    chouette découverte cet article

  • #8

    Francine Ballenghien (vendredi, 22 juin 2018 17:48)

    Très bien écrit, je connais très bien la forêt de Paimponou Broceliande, mais n’y suis jamais allée, après cette lecture, très envie d’y aller

  • #7

    Bfranfcine Ballenghien aFrancine B (vendredi, 22 juin 2018 17:45)

    O

  • #6

    BarbierBarbier PierretteBarbier Pierrette (mardi, 05 juin 2018 18:29)

    Je n'étais pa si loin de Pont Aven quand je suis allée à Bénodet
    Mais sans voiture je n'ai pu m'y rendre. J'adore la Bretagne et je suis toujours avide d'en connaitre d'avantage. Ces images me donnent toujours envie d'en connaitre d'avantage. Merci à vous de me faire découvrir de nouveaux horizons.

  • #5

    Le Marec (mardi, 05 juin 2018 16:35)

    B

  • #4

    Francine Arnott (jeudi, 22 février 2018 17:57)

    Translate

  • #3

    Priscille (mardi, 12 décembre 2017 00:43)

    Hello , oui le beurre avec le disque a emulsifier ca marche pas mal !! et qu'est ce que c'est bon, !! juste avant le beurre on a une mousse de beurre c'est trop bon aussi

  • #2

    Laurine (mardi, 28 novembre 2017 10:26)

    Les articles sont vraiment complet et très bien écrit. Je n'ai pas eu besoin de prendre la visité guidée qui aurait été bien compliquée avec mon fils en bas âge. C'est génial!!! Continuez, je vous adore...

  • #1

    capsek (jeudi, 23 novembre 2017 20:52)

    super


TRANSLATE THIS WEBSITE


                            Partenariats


Flux RSS

www.guiridenvacances.fr Blog Feed

L'Indonésie : la destination touristique sous le feu des projecteurs
>> Lire la suite

Profiter des lacs en Savoie-Mont-Blanc
>> Lire la suite