Lieux incontournables à visiter à LYON

 

Située au confluent du Rhône et de la Saône, en plein coeur de la région Auvergne Rhône-Alpes, Lyon, capitale des gaules, de la soie et de la gastronomie s’inscrit comme étant une citée d’histoire riche en visites.

Inscrite au patrimoine mondial de l’ UNESCO, elle se caractérise par ses quartiers aussi atypiques qu’historiques, à ses innombrables monuments, ses parcs ou encore ses nombreux musées.
Lyon, cette ville qui fascine depuis toujours est facilement accessible notamment grâce à ses lignes TGV qui la rapproche à seulement 2 heures de paris, 1h30 de Marseille, mais également grâce à ses nombreux types de logements que propose la ville.
Connue à l’internationale, 2ème agglomération Française, elle accueille chaque année près de 6 millions de
touristes qui viennent déambuler et découvrir ses nombreux trésors formant des incontournables à visiter. 

Lyon au fil des siècles

Ludgdunum est depuis l’antiquité une ville qui sait se renouveler tout en préservant son patrimoine. Au fil des siècles, afin d’être toujours à la pointe de la modernité cette ville aux nombreuses facettes se dévoile telle une frise qui se déplie au gré de nos déambulations.

Fondée par les Romains, son théâtre antique et ses vestiges gallo-romains, démontrent la puissance de la ville et sa propension aux échanges commerciaux qui très vite se développent à travers tout un quartier tourné vers la Saône, seule voie navigable à l’époque.

Dans le Vieux Lyon, c’est au Moyen-âge ainsi qu’à la Renaissance que l'activité est la plus dense. On dit même que François 1er souhaitait en faire la capitale de la France. Imaginez !
Quelques siècles plus tard, sous Napoléon Bonaparte, la ville connaît son âge d’or industriel et devient capital du textile et de la soie. Fief des soyeux et de leur bistanclaques, lors de la Seconde Guerre mondiale, Lyon devient Capitale de la Résistance.
Aujourd’hui, c'est une ville classée qui continue de montrer son ouverture vers la modernité notamment avec la Réhabilitation complète du quartier de la confluence tourné entièrement dans un univers des plus contemporains.

Depuis 2016, Lyon est élue «Meilleure destination européenne de week-end» aux World Travel Awards» pour sa qualité de vie et sa dolce vita.

Lyon et ses incontournables à visiter

La colline de Fourvière

Credit photo : Lyon Insa

La Basilique de Fourvière

Le nom de la colline viendrait du latin « Forum Verus », signifiant vieux forum puisqu'elle fut choisie par les Romains pour la fondation de Lyon en 43 avant JC.

Au sommet de cette colline, la basilique de Fourvière achevée en 1896 et dédiée à la vierge Marie, s’impose en maîtresse des lieux.

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, cet édifice de style néo-gothique surmontée d’une vierge dorée à l’or fin est l’emblème de la ville. Surplombant Lyon, son intérieur majestueux et monumental, ses fresques de mosaïques relatent l’histoire de la vierge dans l’histoire de France et de l’église. Cet édifice fait vraiment partie des incontournables à visiter, car je suis certaine que sa beauté et son gigantisme vous laisseront sans voix.

 

Comment vous y rendre ?

Selon votre condition physique, le temps que vous avez et votre envie, 2 possibilités s’offre à vous.

- Accès à pied via la montée des Chazeaud et ses 228 marches puis à travers le jardin du rosaire.

- Accès en funiculaire. Metro ligne D arrêt Vieux Lyon puis prendre le funiculaire (celui de droite pour monter à Fourvière - celui de gauche pour aller à l'amphithéâtre Gallo-romain)

Tarif : Gratuit

Un petit conseil : 

* Le lieu étant très touristique je vous conseille de vous y rendre le matin ainsi qu’en fin de journée. L’avantage ? Un sublime levé de soleil vous permettra de bien démarrer la journée

* pour l’avoir fait, je vous recommande vivement d’opter pour la visite guidée des toits de Fourvière. Celle-ci est gratuite lors des journées du patrimoine sinon, il vous en coûtera 7€/ personne. Du haut des tours, la vue est magique et la visite vaut largement le prix. 

Pour la petite histoire : Au XVII ème siècle la peste fait des ravages dans toute la France et la région n’est pas épargnée.

En 1643, les échevins de la ville se rendent à Fourvière prié la vierge pour stopper la peste. En remerciement, ils font le vœux de monter chaque année faire un pèlerinage à Fourvière. La vierge exauce le vœux et le pèlerinage promis se met en place.

En 1830, le clocher de la chapelle est démoli et l’on décide alors de le remplacer par une statue à l’effigie de la vierge. L’inauguration initialement prévue le 8 septembre 1852 ne peut avoir lieu à cause de très fortes pluies provoquant des inondations. La date est reportée et les Lyonnais, par dévotion pour la vierge décident spontanément de mettre des bougies sur leurs fenêtres. Depuis, chaque 8 décembre, les Lyonnais illuminent leurs fenêtres et balcons de lampions. C’est la fête du 8 décembre appelée «les illuminations de Lyon»

 

L'esplanade

 

Adjacente à la basilique, l’esplanade vous offrira une vue grandiose en version panoramique sur tout Lyon, mais également sur son agglomération.

Lorsque la météo annonce du mauvais temps, regardez en direction de l' Est et vous pourrez découvrir toute la chaîne des alpes au lointain . C’est féerique !.

En sortant de la basilique, en direction du parc des hauteur qui vous emmène jusqu'au cimetière de Loyasse (le plus ancien cimetière de Lyon), vous pourrez découvrir une tour métallique : la Tour Eiffel Lyonnaise.

Cette tour relais au style bien reconnaissable est également l'œuvre d'Eiffel. D' ailleurs du pied de la colline au sommet de cette tour, la hauteur dépasse celle de la célèbre tour parisienne.

Pour redescendre, vous pouvez prendre le funiculaire, mais si vous êtes en forme, le plus intéressant à mon sens est de redescendre à pied.

Pour changer de style et d’époque, je vous conseille de passer par la rue Roger Radisson qui vous emmènera directement aux vestiges romains, au théâtre antique ainsi qu’au musée Gallo-romain.

 

Le théâtre Gallo-romain

Crédit photo : Wikimedia

Laissez vous embarquer dans l’antiquité avec un site archéologique hors norme et entièrement restauré. Découvert en 1930, le théâtre gallo-romain, construit par Auguste en l’an 15 av jc est le plus ancien vestige de ce type en France. L’été, il sert de lieu de spectacles aux célèbres « nuits de Fourvière»

Comment y aller : prendre le métro ligne D "Arrêt Vieux Lyon" puis le funiculaire (gauche)

Le Vieux Lyon

Crédit photo : Wikipedia

Classé au patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1999, le Vieux Lyon est l’un des premiers quartiers protégés de France.

Ce secteur qui s’étend de la colline de Fourvière au quai de Saône est LE quartier médiéval et Renaissance de la ville.

Le vieux Lyon se compose de 3 zones (St Paul, St Jean et St Georges) dont le charme à l'Italienne se fait ressentir immédiatement.

Doté d’un dédale de ruelles pavées, de maisons colorées, de petites échoppes, de traboules, de musées, de maisons médiévales à pans de bois du XVème siècle...y déambuler est un véritable plaisir.

Si vous prenez le temps, levez les yeux, observez son architecture riche et spécifique, regardez ses lourdes portes en bois cloutées ou sculptées et osez les poussez...des trésors se cachent derrière comme des fontaines, puits, fenêtre à meneaux, cours...etcetc 

 

Le Vieux Lyon abrite 4 musées (le musée des automates, le musée des miniatures et décors de cinéma, le musée Gadagne et le musée de Guignol, personnage emblématique de Lyon) ainsi que plusieurs monuments très intéressant comme la primatiale St Jean et son l’horloge astronomique du XIVème siècle, la maison des avocats, la maison du Chamarier, la tour rose, le palais st Jean...etc

 

Conseil : Ne restez pas dans l’artère principale et privilégiez les traboules pour déambuler dans les petites ruelles qui sont peu fréquentées, les touristes restant dans la rue St Jean (souvenirs, bouchons...) et ce serait dommage de faire de même!.

Des quais, arrêtez vous et profitez d'une vue magnifique sur la colline de la croix rousse ou la presqu’île.

Comment y aller : en métro - ligne D station Vieux Lyon

 

Les traboules

Credit Photo : Charlette Abril

Les traboules du latin «trans ambulare» qui signifie «passer à travers» sont l’une des spécificités de Lyon. Ces passages permettent de passer discrètement, d’une rue à l’autre à travers les immeubles. Il est aisé de comprendre pourquoi Lyon fut la capitale de la résistance pendant la seconde Guerre mondiale.

On en recense plusieurs centaines à Lyon réparties entre le vieux-lyon et la Croix-rousse..La plus connue dans ce quartier est la «longue traboule» qui relie le 54 rue St Jean au 27 rue du Boeuf, mais ma préférence va vers les traboules aux cours intérieures dotées de balcons, portes en bois cloutées, façades travaillées, escaliers à vis, galeries, fontaines...etc. Celle de la tour rose au 16 rue du Boeuf en est un bel exemple.

 

La cathédrale Saint Jean

Crédit photo : Vincent Lobjois

Située place St Jean, cette superbe cathédrale fut construit entre 1180 et 1480, on peut y observer de façon très clair les styles romans et gothiques selon les dates de construction..

Lyon étant le primat de Gaulle (elle a accueilli la première église chrétienne), elle est également appelée primatiale St Jean.

A l’intérieur, une horloge astronomique haute de 9 mètres, qui date du XIVème siècle, indique la position de la lune et du soleil. C’est l’une des plus anciennes horloges de ce type en Europe. Lorsqu’elle sonne (12 h, 14 h, 15 h et 16 h), les automates se mettent en mouvement.

C’est un spectacle à ne pas rater !

D’autres particularités ?

* La petite statue en haut de l’astrolabe change chaque jour à minuit.

* Henri IV a épousé Marie de Médicis dans cette cathédrale en l’an 1600.

Lorsque vous sortez de la cathédrale, sur la place, se situe une fontaine qui date de 1844. Elle représente un temple et 4 vasques dans laquelle eu lieu le baptême du Christ par St Jean Baptiste.

 

Infos pratiques : L’entrée est gratuite et les horaires d’ouverture sont les suivant : Du lundi au samedi de 8h15 à 19h45.

Vous pouvez vous y rendre en métro avec la ligne D arrêt «vieux Lyon».

Un conseil : Eviter la voiture, car le stationnement est vraiment compliqué dans le quartier.

 

D’autres choses à voir dans le quartier du vieux Lyon ?

Crédit photo : Wikipédia 

L’impasse Turquet : autrefois appelée impasse Beauregard en raison de la sublime vue qu’elle propose, et perpendiculaire à la montée du gourguillon, c’est ici que l’on peut trouver la plus ancienne maison de la ville. Dotée de pans de bois, cette maison de la fin du XIVème siècle, méconnue du grand public est une curiosité à voir si l on visite le quartier

La montée du Gourguillon : cette très belle montée du XVème siècle, entièrement pavée, est l’une des plus anciennes et superbes ruelles de la ville. Vous pourrez observer les maisons médiévales, les pavages d’époque, la configuration très particulière de cette montée.

Musée Gadagne : c’est le musée d’histoire de Lyon et de ses marionnettes dont les plus connues «Guignol et Gnafron»

Palais de Justice : appelé par les Lyonnais « les vingt-quatre colonnes» ce bâtiment construit en 1847 se situe sur les quais de Saône et se compose de 24 colonnes corinthiennes.

 

La presqu'île

Crédit photo : Jean Baptiste Planeix

De style Haussmanien, la presqu’île est la zone située entre le Rhône et la Saône. Elle s’étend des terreaux jusqu’à la confluence mais pour les Lyonnais, ce quartier se concentre exclusivement entre la place Bellecour et les Terreaux.

Formé de plusieurs rues parallèles et parsemées de petites places avec fontaines et monuments classés, selon vos centres d’intérêt vous pourrez vous dirigez vers :

La rue Mercière : Toute pavée, cette rue regroupe de petits restaurants et innombrables bars pour un moment de détente.

La rue Paul Chenavard et la rue du Président Edouard Herriot : boutiques haut de gamme et boutiques de luxe seront à votre disposition.

La rue de la République : Appelée «rue de la ré», elle est d’une largeur de 22 mètres. Elle a été conçue pour laisser passer les canons lors de la révolte des canuts. Cette rue est une grande artère commerçante regroupant de grandes enseignes.

Vous découvrirez dans ce quartier de superbes édifices comme :

* l’opéra

* la fontaine des jacobins

* le théâtre des Célestins

Le long du Rhône, l’hôtel Dieu : ancien hôpital fut récemment rénové, il accueille en 2019 la cité de la gastronomie.

Comment y aller : métro ligne A

 

La place Bellecour

Au centre de la lus grande place d’Europe (310 mètres x 200 mètres) qui n'a pas changé de nom depuis 1850, se dresse une statue en bronze construite en 1825 représentant Louis XIV à cheval.

A l’origine, cette zone marécageuse fut asséchée par le Baron des Adrets au XVI ème siècles afin de créer une place d’armes. Aujourd’hui, cette place lyonnaise regroupe des événements festifs (grande roue, patinoire, écrans géants...)

Comment y aller : Métro ligne A arrêt "Bellecour"

 

La place des Terreaux

Crédit photo : Wikipedia

Autrefois, se trouvait en ce lieu un fossé qui séparait la presqu’île et les fortifications de la croix rousse. Une fois rattachée à Lyon, au XVIIème siècle, la place fut aménagée pour les exécutions capitales.

Aujourd’hui, la place des terreaux est un lieu aux atouts incontestables. Bordée de restaurants et terrasses de café, elle est dotée de 69 fontaines lumineuses à ras le sol ainsi que plusieurs bâtiments classés comme l’hôtel de ville, la fontaine Bartholdi et le Palais St pierre.

Le saviez-vous ? à Lyon, on vous dira qu’il porte malheur de traverser la place en son centre. Peut-être d’anciennes superstitions liées aux origines de cette place.

Comment y aller : métro ligne A - Arrêt "hôtel de ville".

 

L'hôtel de ville

Classé monument historique, l’hôtel de ville de Lyon fut édifié en 1672. Il est le siège de la mairie de Lyon.

Derrière l'hôtel de ville, se trouve place Louis Pradel l'opéra de Lyon.

 

La fontaine Bartholdi 

Crée par Bartholdi (sculpteur de la statue de la liberté de New-York), elle était à l’origine destinée à la ville de Bordeaux. Toutefois, pour des raisons financières, la ville refusa de l’acheter et c’est Lyon qui, en 1892 en fit l’acquisition. Ce monument, classé en 1995, représente une femme menant un char tiré par 4 chevaux. Elle symbolise la Garonne et ses 4 affluents qui se jettent dans l’océan.

 

Crédit Photo : Wikipedia

Le Palais St Pierre 

Ancien couvent de sœurs bénédictines, ce bâtiment à la particularité d'avoir une façade de style corinthien. Inspiré des modèles italiens. Alors que ce bâtiment ne laisse rien transparaître de l'extérieur, lorsque l'on passe le premier couloir voûté, la surprise n'est pas un vain mot. Ce bâtiment se compose de 4 ailes ordonnées autour d'un cloître ou émane verdure, fontaines, bancs, voûtes… C'est un havre de paix en plein centre de Lyon. En 1792, l'abbaye devient un lieu de conservation des tableaux, médailles et autres objets d'art. Tout au long du XIXe siècle, l'édifice répond à plusieurs fonctions : musées de peinture, d'archéologie, école des Beaux-Arts, bibliothèque de la ville, Bourse, Chambre du Commerce, …etc.

Il accueille depuis 1862 le musée des Beau arts de Lyon, aujourd'hui, second musée d’art le plus visité de France après le Louvre à Paris

 

Ouverture : Ouvert tous les jours sauf mardi et jours fériés de 10h à 18h. Longez le bâtiment puis continuez vers l'Hôtel de Ville

Métro ligne A : Arrêt Hôtel de Ville

Le quartier de la Croix-Rousse

Le quartier de la croix rousse appelée ‘la colline qui travaille» fait face à la colline de Fourvière «la colline qui prie».

La croix rousse est le symbole de l’ère industrielle avec ses ateliers de soierie au sein de leurs habitations-usine au rythme de leurs bistanclaques.

Aujourd’hui, ce quartier est très animé et l’on y trouve de nombreux bouchons, bars et cafés théâtres qui donnent à ce quartier une ambiance très chaleureuse.

Ce quartier se scinde en deux zones (les pentes et le plateau) assez distinctes délimitées par le boulevard de la Croix rousse qui, à son extrémité se trouve le gros caillou ainsi qu'une vue exceptionnelle sur toute la ville.

 

Les pentes

Des terreaux, on grimpe à la croix rousse par la montée de la grand’côte, par le jardin des plantes ou par le cours général Giraud.

Enfin, pour les connaisseurs, vous pourrez déambuler à travers les nombreuses traboules.

Pour les moins courageux, le métro C vous emmènera jusqu'au plateau en seulement 2 arrêts 

Sites à voir :

De la grand'côte, vous arriverez sur le plateau au niveau du gros caillou. Il s'agit d'un énorme rocher qui date de l'ère glaciaire. De là, vous aurez une vue incomparable sur toute la ville.

Si vous décidez de monter par le jardin des plantes, vous pourrez faire une halte à l’amphithéâtre des 3 gaulles. C'est l'amphithéâtre le plus ancien de Gaule. il a été construit dans sa première version en 19 ap. J-C. ses dimensions sont de 68 x 42 mètres et pouvait accueillir environ, 1.800 spectateurs.  C'est l'empereur Hadrien qui, au début du IIe siècle, en fit alors le plus grand amphithéâtre de Gaule avec ses 143 x 117 mètres/ Il accueillit alors 20.000 spectateurs. Pour la petite histoire, c'est ici que Ste Blandine, jetée aux lions par les Romains, fut selon la légende épargné par les animaux à chaque reprise.

Enfin, si vous préférez prendre le cours Général Giraud, arrêtez-vous au niveau de la place Rouville. Vous pourrez observer la maison Brunet et ses 365 fenêtres.

Le plateau

 

Une fois sur la place, l'ambiance est toute autre. Quartier animé et très agréable, vous pourrez :

* sillonner les petites rues commerçantes

* vous rendre jusqu’au gros caillou pour admirer la vue inoubliable

Le Gros Caillou a été extrait puis conservé lors du percement et des travaux du funiculaire de la Croix-Rousse (Croix Paquet) en 1862.  Il est extrêmement dur et compact, formé d'une roche 'quartzite triasique métamorphique', amené des Alpes par le glacier du Rhône

* Découvrir la maison de Rosa mir qui se situe en bas de la grande rue de la croix rousse. Il s'agit de l’oeuvre d’un artiste, qui, dans la lignée du palais du facteur cheval décida de transformer son jardin en oeuvre d’art à base exclusivement de coquillages.

* découvrir les surboules (Des traboules situées à travers les étages des immeubles ce qui permet de passer de rues en rues. Par exemple, vous rentrez dans un immeuble, vous montez deux étages, vous prenez un passage, puis redescendez 1 étage et vous arrivez une, voir plusieurs rues plus loin). 

* visiter la maison des canuts qui vous retracera la vie des canuts et de la soierie

* admirer la fresque des canuts qui fut crée en 1997. Mur peint en trompe l’oeil, cette fresque aux détails impeccables illustre le travail des canuts (bobines de soie, métier à tisser) ainsi que la vie dans ce quartier animé.

 

Le parc de la tête d'or

Poumon vert de la ville, le parc de la tête d'or tire son nom d'une légende (des écrits datant de l'an 1530, ont été retrouvés) selon laquelle un trésor aurait été enfoui à cet endroit contenant une tête de Christ en or. 

 

Avec ses 117 hectares, il est depuis 1857 le plus grand et l'un des plus beaux parcs urbains de France. Entièrement gratuit, ce parc est un lieu très prisé des Lyonnais qui viennent s'y détendre, pique-niquer ou se promener en famille. Il dispose d'un important parc zoologique avec de nombreuses espèces préservés, d'un lac, de bois, d'un jardin botanique, de serres ainsi que d'une roseraie pour laquelle la ville de Lyon reçu en mai 2006, le label d’excellence à Osaka pour la Roseraie internationale attribué à seulement 22 parcs dans le monde.

 

On peut y accéder par 7 entrées et de nombreuses activités y sont proposées aussi bien pour les enfants ( Poneys, minis-bateaux, manèges, karting, aires de jeux, balançoires, marionnettes etc… ) qu'à destination des familles comme le train touristique, mini-golf, pédalo, rosalies...A l’intérieur du parc plusieurs buvettes, vendeurs de barbes à papa, sont présents.

 

Comment y aller : Métro ligne A arrêt Massena

 

La Confluence

Crédit photo : Wikipédia

Le quartier de la confluence est depuis une dizaine d'années une zone en réhabilitation entièrement réaménagée et repensée afin d'en faire une zone ancrée dans la modernité et l'écologie.

Ses immeubles ultra contemporains, son musée à l'architecture futuriste, sa baie nautique, ses docks, la sucrière (salle de spectacle) et son centre commercial flambant neuf en fait l'un des quartiers d'avenir.

 

Musée des confluences

Inauguré en 2014, le musée de la confluence est le nouveau pôle des sciences naturelles de la ville. Également pourvut de nombreuses collections d'arts et métiers, ce musée est très intéressant et plaît à tous sans distinction. 

Des terrasses situées au dernier étage, vous aurez une vue exceptionnelle sur la confluence du Rhône et de la Saône ainsi que sur le quartier fraîchement rénové. Attention, une journée n'est pas suffisante pour visiter la totalité du musée alors si vous souhaitez y aller, anticiper votre visite !

 

Les bouchons Lyonnais

Comment parler des incontournables sans faire référence à la cuisine lyonnaise. Capitale de la gastronomie française, connue et réputée dans le monde entier, découvrir ces plats typiques est un passage obligé si vous ne voulez pas rater quelque chose.

Qu'est-ce qu'un bouchon ?

C'est un lieu convivial qui propose des vins et spécialités régionales comme la salade lyonnaise, la quenelle de brochet, la cervelle de canut, les gratons, le tablier de sapeur et autres cochonnailles.

Choisissez toujours un établissement labellisé "bouchon lyonnais" qui vous garantira une cuisine de tradition servant des produits authentiques.

Son histoire

Jusque dans les années 1960, les ouvriers de la soie appelés "les canuts" avaient un rythme de travail harassant. Ils se levaient tôt et le petit-déjeuner était le principal repas de la journée. Appelé "Mâchon", il se prenait vers 7 heures du matin et se composait d'abats et de divers charcuteries. Le repas de midi était quant à lui quasiment inexistant. Aujourd'hui encore, vous pourrez trouver quelques bouchons qui continuent de proposer les mâchons au petit-déjeuner. 

 

Infos pratiques

Transports

Lyon est une très belle ville, agréable, sûre, très accessible et les transports en commun sont à privilégiés aussi bien pour gagner du temps ( On tourne vites des heures pour trouver une place pour se garer) que faire des économies (les parkings sont chers). 

Si vous venez en voiture, je vous conseille d'opter pour le métro, bus et tramway. La ville bien que riche en patrimoine, les distances ne sont pas si éloignées et les transports en communs très pratiques et pas si bondés que ça.

Renseignez-vous sur le site des Transports en Communs Lyonnais (TCL)

Si vous venez en train, choisissez les gares de Perrache ou de la Part Dieu. Le métro est en accès direct.

Enfin, si vous venez en avion, le tramway et navettes sont vraiment cher. Préférez le covoiturage ou regardez pour prendre un train qui part de l'aéroport St Exupéry en direction de la gare de la Part Dieu. Ce sera plus rapide et bien plus économique !

 

Où dormir à Lyon ? Découvrez un hotel pas cher lyon

Lyon est en effet une ville où l'offre est vraiment très intéressante. Il y en a pour chaque budget et vous trouverez sans conteste le logement qui vous correspond.

 

Ou manger à Lyon ?

Je vous conseille évidemment un petit bouchon lyonnais. Toutefois, si vous avez les moyens de réserver une grande table, Lyon regorge de chefs étoilés qui vous serviront une cuisine d'exception.

CETTE PAGE VOUS A PLU ?

Dîtes le nous...

Commentaires: 17
  • #17

    Frédérique (dimanche, 27 janvier 2019 18:16)

    Je viens de parcourir votre site et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tous ces lieux si riche en information et vraiment très intéressant. Vos reportages témoignent d'un travail colossal et le résultat est digne des meilleurs guides touristiques. Merci beaucoup, j'ai hâte de découvrir vos prochains reportages sur notre belle France.

  • #16

    Justine (samedi, 26 janvier 2019 20:51)

    C’ Très intéressant et beau

  • #15

    Sangare sekou (jeudi, 01 novembre 2018 12:55)

    Oui

  • #14

    Mukendi- Fabrus (samedi, 25 août 2018 16:36)

    Je suis content de votre pogramme j'ai aimé beaucoup

  • #13

    Wazia marcel (vendredi, 24 août 2018 09:36)


    Bonjour,

    Dans le cadre de campagnes de référencement naturel, nous recherchons en permanence des partenaires blogueurs pour des échanges croisés.
    Nous disposons d’une trentaine de blog avec des TF > 25.

    Si vous souhaitez également augmenter votre référencement naturel,

    un échange de publication est envisageable si vous disposez d’au moins un blog avec un TF > 15.

    Cependant, si votre blog à un TF < 15 nous pourrons vous mettre en relation avec d’autres contacts moins exigeants sur le TF.

    Restant à votre entière disposition pour toute question

    je vous souhaite une excellente journée

    Bien cordialement
    Wazia Marcel
    wazia@bigtrustflow.com
    Chargé de référencement francophone
    Tel : 0178900606
    Edimbourg EH1 1DD, Ecosse

    Ville : Edinburg
    Pays : Scotland
    Code postal : EH1 1DD
    Adresse : Dept 400, 12 South Bridge

  • #12

    Odier (dimanche, 19 août 2018 21:55)

    Très beau reportage sur ces maisons bretonnes

  • #11

    Priscille (vendredi, 20 juillet 2018 17:06)

    Hello sympa cet article pour une nouvelle façon de faire une omelette

  • #10

    vigneron (samedi, 14 juillet 2018 01:06)

    Un merveilleux coin, a visiter pour les vacances en sauvegardant les dunes !!

  • #9

    Priscille (vendredi, 13 juillet 2018 22:20)

    chouette découverte cet article

  • #8

    Francine Ballenghien (vendredi, 22 juin 2018 17:48)

    Très bien écrit, je connais très bien la forêt de Paimponou Broceliande, mais n’y suis jamais allée, après cette lecture, très envie d’y aller

  • #7

    Bfranfcine Ballenghien aFrancine B (vendredi, 22 juin 2018 17:45)

    O

  • #6

    BarbierBarbier PierretteBarbier Pierrette (mardi, 05 juin 2018 18:29)

    Je n'étais pa si loin de Pont Aven quand je suis allée à Bénodet
    Mais sans voiture je n'ai pu m'y rendre. J'adore la Bretagne et je suis toujours avide d'en connaitre d'avantage. Ces images me donnent toujours envie d'en connaitre d'avantage. Merci à vous de me faire découvrir de nouveaux horizons.

  • #5

    Le Marec (mardi, 05 juin 2018 16:35)

    B

  • #4

    Francine Arnott (jeudi, 22 février 2018 17:57)

    Translate

  • #3

    Priscille (mardi, 12 décembre 2017 00:43)

    Hello , oui le beurre avec le disque a emulsifier ca marche pas mal !! et qu'est ce que c'est bon, !! juste avant le beurre on a une mousse de beurre c'est trop bon aussi

  • #2

    Laurine (mardi, 28 novembre 2017 10:26)

    Les articles sont vraiment complet et très bien écrit. Je n'ai pas eu besoin de prendre la visité guidée qui aurait été bien compliquée avec mon fils en bas âge. C'est génial!!! Continuez, je vous adore...

  • #1

    capsek (jeudi, 23 novembre 2017 20:52)

    super


PARTAGEZ


TRANSLATE THIS WEBSITE


Flux RSS


                            Partenariats