Les plus belles plages du Finistère sud


                                                                                                                                                                  France_Pays_bretons_map.jpg: Mikael Bodlore-Penlaez

La bas, au confins de la France et de l'Europe, le Finistère "Finn ar bed" en Breton vous transportera dans un monde qui rime avec Légendes, traditions et beauté des paysages. Une terre envoûtante, aux multiples visages comme aux ambiances changeantes. Un pays aux origines celtes qui a su préserver toutes ses richesses aussi bien culturelles qu'environnementales.

La Bretagne saura vous faire voyager et vous étonner par son habitat, sa langue régionale encore bien présente, mais avant tout par ses plages. De la petite crique de sable blanc baignée par des eaux turquoise aux immenses étendues encore sauvages propice au surf et autres sports nautiques, vous trouverez indéniablement la plage de vos rêves. Venez découvrir quelques-unes des plus belles plages du Finistère SUD, classées pour certaines parmi les plus belles d' Europe.

 

LES PLAGES DU CAP SIZUN



PLAGE  PORS THEOLEN

©  De gauche à droite : Joelle Coquet (1), Annie Le Bihan (3), Michèle Bec (2-4)

Situation :

A l'orée de la réserve du Cap Sizun, à seulement 10 km de Douarnenez, blottie au fond d'une anse entourée par deux falaises, pors theolen qui signifie "port des tuiles" en Breton se situe le long du GR34. Appelé également "sentier des douaniers", ce chemin de grande randonnée propose plus de 2000 km de balade longeant les côtes Bretonnes de la baie du Mont Saint Michel (Manche) jusqu'à la Roche Bernard (Morbihan). 

 

Premier petit port abris de la côte nord, Pors Theolen a longtemps servi aux marins qui venaient y trouver refuge lors des tempêtes.

La zone, très dangereuse pour la navigation et le mouillage, s'est vue dotée dès 1884, d'une petite cale de 60 mètre, peu pentu, permettant aux marins de mettre à l'abri leurs canots lorsque souffle le vent du nord/nord ouest.

Dans ces espaces préservés et sauvages, une voie, qui deviendra par la suite le GR34, est construite dès 1888 afin que les charrettes puissent venir jusqu'à la cale chercher les amendements marins (tangue, maërl ou sable coquillé) extraient de la mer ou des plages et utilisé pour améliorer la structure des terres agricoles environnantes.

 

A marée haute, le long de la cale, une petite crique de galets se dévoile pour laisser apparaître une superbe plage de sable blanc (Non surveillée). Au milieu de l'anse, un rocher affleurant se découvre pour devenir une zone de pêche à pied. 

Turquoise, cristalline mais assez fraîche, l'eau oscille entre 16 et 20 degrés l'été. Lors des grandes marées, la mer se retire souvent suffisamment loin pour de découvrir la chaudière d'un navire à vapeur qui s'est échoué en 1886.

 

 Les épaves de Pors Theolen

 

L'épave du "Trane" : Petit cargo norvégien de 70m de long x 10m de large

 

Histoire

Ce bateau parti de Bilbao le 13 mai pour rejoindre Middelsbourg en Angleterre était chargé de minerai de fer.

Le 15 mai 1924, alors qu'il fait mauvais temps et que le brouillard empêche toute visibilité, le capitaine Christensen croit se trouver à proximité de l'île de sein. Il décide de continuer sa route à vitesse réduite. 

Dans l'après-midi, le trane heurt par l'arrière un récif dans le raz de seins. La roche du chat. Les hommes d'équipage doivent quitter le navire alors que le navire s'enfonce doucement. Puis, brusquement, il se stabilise. 

Le baliseur "Léon Bourdelle" qui se trouvait à proximité refusera l'assistance du remorqueur "le puissant" et partira seul à son secours pour tenter de le remorquer jusqu'à Brest.

Malheureusement, la tentative se soldera par un échec puisque le cargo coulera.

 

Plongée 

L'épave du "Trane" est posée à 35 mètres de fond sur une dune de maërl et de sable blanc. Les restes sont ensablés à 90%. Ce qui est visible l'est quasiment dans son intégralité.

Attention : Plongée à risque de par sa situation géographique dans le raz de sein (entre la pointe du raz et la pointe du van) + risque d'essoufflement. La renverse se produit brusquement. Il est impératif de plonger à l'étale de très faible coefficient. (Source : fiche épave ADK, Clément Mahé)

La position du Trane est : (E50) 48°04 291N - 04°45 367W.

L'épave est répertoriée par le Shom sous le n° 14584-166.

Pour en savoir beaucoup plus sur l'histoire de ce naufrage, consultez l'ouvrage "mémoires englouties" de P. Marec et B. Jonin.

 

Les autres épaves : un avion

Un peu plus loin git dans les fonds, l'épave d'un avion, mais personne ne saurait dire ce qu'il en reste exactement.

                                                               Le Trane : Photo extraite de l'ouvrage de Paul Marec & Bruno Jonin " Mémoires englouties"

Les amers de Pors Theolen

Construites en 1884 et positionnées de chaque côté de la cale, (au nord et au sud), les amers de Pors theolen servent de point cardinaux aux marins qui les utilisaient également pour calculer la distance entre deux bateaux navigants. L'amer situé sur la falaise nord sert aujourd'hui de repère à la marine nationale.

Près de la cale, dans cet environnement sauvage et majestueux, une petite maison appartenant à la même famille le siècle dernier, accueille les visiteurs. Il s'agit de la "buvette" de Pors Theolen.

 

La buvette de Pors Theolen

A proximité immédiate de la crique, seul, au milieu de nature si belle, le petit établissement plein de charme se transmet de mère en fille depuis les années 1930. A l'intérieur, rien n'a changé depuis sa création. Des espaces blancs et bleus toujours rénovés dans ces couleurs immuables et du mobilier breton permet à qui le souhaite de s’asseoir, s'abandonner et rêver de ce temps jadis qui semble s'être arrêté. Pour ceux qui préfèrent passer un moment de convivialité, Françoise, la gardienne des lieux ou les marins présents se feront un plaisir de vous raconter les histoires vécues de la région.

 

Comment s'y rendre

La plage se situe à droite de la D7 au niveau de la commune de Cleden cap Sizun en direction de la pointe du Raz. C'est indiqué par un tout petit panneau.

 

A visiter non loin

Les moulins de Trouguer

Toujours sur la D7, à l'intersection de la route pour la pointe du van et la pointe du raz, se situe les deux moulins de Trouguer. Bien différent l'un de l'autre, vous pourrez vous arrêter pour les visiter, les entoilez, les faire tourner et même produire de la farine!

 

Le moulin de Keriolet

Après la commune de Beuzec cap sizun, tourner en direction de la pointe du Millier. Un point de vue époustouflant vous y attend. A quelques pas, un joli petit chemin forestier vous conduira jusqu'au moulin de Keriolet bâti en 1868 et restauré en 2008.

Aujourd'hui, le meunier fabrique différentes farines sans additifs et broyées à la meule.

Le moulin est ouvert à la visite et les farines vendues sur place.

 

Douarnenez

Audierne avec le parc Aquashow

La pointe du raz

La baie des trépassés et la légende de la cité d'ys

Le musée de l'amiral 

Pointe de la torche

Phare de Penmarch

Locronan

moulin à eau de Keriolet en bord de rivière (Beuzec Cap-cizun)

l'allée couverte de Ty-ar-c'horriket à Beuzec cap-cizun

menhir de Luguenez à Beuzec Cap-cizun

plage de Pors Theolen ou pors peron

pointe du van (Cleden cap cizun)

chapelle St They  -Cleden cap cizun)

les moulins de Trouger et faire votre farine (Cleden cap-cizun)

ruines gallo-romaine de trouguer (Cleden Cap Cizun)

pointe de Castelmeur ou se trouve encore de nombreux vestiges gallo-romain (Cleden cap-cizun)

pointe de Penharn (qui signifie tête de la nécropole) fut le théâtre d'un terrible naufrage (Cleden cap-cizun)

 

Fête des Bruyères (2 ème dimanche du mois d'août) :

Depuis 1961, à Beuzec cap sizun, sur le site de Kastel-Koz, se déroule chaque année la fête des bruyères. Cette fête floklorique est à ne pas rater. Vous pourrez assister à un défilé en costume, écouter de la musique Bretonne (de nombreux bagad sont présents), découvrir et participer à des danses bretonnes, voir des spectacles de danse...etc. La journée se clôture avec un superbe feu d'artifice et un fest noz.

Entrée : 6€ et gratuit pour les enfants 

Parkings gratuit numérotés à proximité du site de Kastel-Koz

 

 

Idée de circuit pour la journée (prévoir les piques-niques ou acheter sur place et prévoir impérativement de l'argent en espèce pour le repas, les boissons, les visites, les entrées)

 

Matin : Visite de Locronan ou Douarnenez (c'est là que vous pourrez trouver les meilleurs kouign aman de la région). Personnellement, j'ai privilégié Locronan et ne le regrette pas. C'est sublime et le matin, c'est relativement calme.

Repas : Rendez-vous à Beuzec cap sizun sur le site de kastel-koz (18 km de Douarnenez et  25 km environ de Locronan pour un repas à prix vraiment très compétitif. Si vous préférez manger sur le pouce, des spécialités comme le far Breton (farz forn), des crêpes (krampouez), des galettes (galetez), des fouées...etc sont réalisées sur place.

Début d'après-midi : vous assisterez à des chants marins, un défilé en costume folklorique, découvrirez les bagads de la région, spectacles de danse régionales ainsi qu'à l'élection de Miss.

Si vous vous approchez des falaises, vous trouverez l'opidum gaulois de Kastel-Koz construit entre le I er et le V ème siècle.

Milieu d'après-midi : Offrez-vous une pause et un moment de calme pour visiter les merveilles de la côte (cf liste ci-dessus)

En fin de journée : Un pique-nique à la pointe du raz s'impose. Le soir, au soleil couchant, alors qu'il n'y a plus aucun touriste c'est véritablement magique!!!!

Soirée : Si vous en avez le courage, retournez à la fête des bruyère pour voir le feu d'artifice. Il en vaut la peine et cela clôturera efficacement la journée pour un retour calme dans la voiture.

Télécharger
Carte touristique du Cap Sizun édité par : LES OFFICES DE TOURISME DU CAP-SIZUN
carte_touristique_du_cap_sizun_2015.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
Télécharger
Edité par le Conseil Général du Finistère
circuit randonnée pointe du van.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

Sources : Offices du tourisme, Conseil Général, 

 

A lire pour en savoir plus sur cette place et ce petit coin de Bretagne 


BAIE DES TREPASSES

© Annie Peron (1), Cyril J (2), Gaelle De Trescadec (3), François Trinel (4)

Dernière plage de France et du Finistère sud, cette magnifique baie se situe entre la pointe du Van et la pointe du raz. Entre les deux, d'énormes rouleaux font chanter les galets de la baie des Trépassés. 

Les côtes déchiquetées aux eaux cristallines et vert émeraude, la lande sauvage et préservé rendent cet endroit un peu magique et mystérieux. Au cœur de la baie, un petit ruisseau, à peine visible coule tranquillement. C' est le delta d'un ancien cours d'eau qui s'infiltre sous les dunes de la baie.

La plage est composée d'une première partie de galet puis de sable blanc, mais soyez prudent, les courants et les énormes vagues rendent cette plage dangereuse, surtout à marée haute.

Au sud de la plage, c'est le paradis des surfeurs qui sommes toute, sont respectueux et n'utilisent qu'une infime partie de la baie, laissant le reste aux baigneurs. A marée basse, les petites vagues font le bonheur des enfants sous l’œil vigilent et attentif des parents.

 

Cette baie reste fragile malgré les mesures de protection prises depuis 1930. L'étang de Laoual situé à l'arrière de la plage contribue au classement du site. On trouve de nombreux oiseaux mais également une flore très bien représentée puisque l'on dénombre pas moins de 13 plantes remarquables dont certaines sont des espèces menacées.

 

La baie des trépassés : un lieu de légendes

Quel nom étrange nom pour une baie si belle et si sauvage à la fois ?

 Autrefois appelé Boë an aon, " la baie du ruisseau" a vu son nom modifié au fil des siècles et des légendes.

On raconte encore aujourd'hui, qu'autrefois, les courants du large, très puissant et les vents contraires conduisaient irrémédiablement les bateaux sur les récifs de la pointe du raz (ce qui signifie courants rapides en breton). Les bateaux fracassés, les corps des marins s'échouaient dans la baie. C'est pourquoi, Boë an aon est devenu avec le temps Boe an anao "la baie des âmes en peine" aujourd'hui surnommée la baie des trépassés. 

Il est même possible, affirment quelques érudits, que la Pointe du Raz soit le fameux Gobeum Promontarium de Ptolémée auprès duquel Claudien situait l'entrée des enfers. C'est dans ces parages que court encore la légende de la «barque des morts», le fameux "Ankou"  

 

La légende de la cité d'ys .

Elle aurait été située en ce lieu puis engloutie par un raz e marée. Des vestiges, encore observable aujourd'hui comme l'ancienne voie romaine qui traversait toute la Bretagne termine son long chemin sur cette plage. Un grand camps romain dont les vestiges encore bien visible se situent à proximité. Que protégeaient ils? 

 

* La légende de la barque des morts

Cette légende très ancienne remonterait bien avant l'époque gallo romaine. Ai VIème siècle, Procope rapportait :

« Les pêcheurs et les autres habitants de la Gaule qui sont en face de l'île de Bretagne sont chargés d'y passer les âmes, et pour cela exempts de tributs. Au milieu de la nuit, ils entendent frapper à leur porte. Ils se lèvent et trouvent sur le rivage des barques étrangères où ils ne voient personne, et qui pourtant semblent si chargées qu'elles paraissent sur le point de sombrer et s'élèvent d'un pouce à peine au-dessus des eaux. Une heure suffit pour ce trajet, quoique, avec leurs propres bateaux, ils puissent difficilement le faire dans l'espace d'une nuit. »

Ce navire des morts n'a pas disparu de la tradition contemporaine, et de 1830 à nos jours, il figure dans plusieurs récits, recueillis en divers points de la Bretagne."

Selon les conteurs traditionnels, les apparitions du Bag Noz se déroulent de la sorte : « Les pêcheurs de mauvaise vie, et qui se soucient peu du salut de leur âme, sont réveillés la nuit par trois coups que frappe à leur porte une main invisible. Alors ils se lèvent, poussés par une force surnaturelle. Ils se rendent au rivage, où ils trouvent de longs bateaux noirs qui semblent vides, et qui pourtant s'enfoncent dans la mer jusqu'au niveau de la vague. Dès qu'ils sont entrés, une grande voile blanche se hisse seule au haut du mât et la barque quitte le port, comme emportée par un courant rapide. Ces bateaux chargés d'âmes maudites ne reparaissent plus au rivage, et que le pêcheur est condamné à errer avec elles à travers les océans jusqu'au Jugement. » 

 

La légende telle qu'elle est racontée : 

A Audierne, au brun de nuit, lorsqu'un bateau se trouve vent de bout, la terre masquée, souvent il aperçoit devant lui un autre bateau avec la même voilure, mais vent arrière vite il arrime ses voiles, fait cap dessus, mais tout à coup, le second bateau disparaît et le premier se trouve dans les brisants. C'était le Bag Noz, le bateau de nuit, qui mène toujours au danger. Toujours à Audierne, on est bien renseignés quant au capitaine d'un bateau des morts qui s y montre de temps en temps ; il est rempli de lumières et l'on n'aperçoit personne à bord ; d'autres fois on entend seulement des bruits d’aviron, des commandements d'étarquer les voiles, mais on ne voit rien. C'est le Bag Noz (bateau de nuit) qui fait, sur mer, l’office que le Carrik an Ankou, le chariot des morts, fait sur terre. Il est commandé par le premier mort de l'année. Une dame d'Audierne qui perdit son mari du choléra, le 1er janvier 1886, reçut le nom de An Itron’n, la Femme du Trépas, son mari étant devenu le nouveau pilote du bâteau des morts. Lorsque ce bateau est commandé par un vieillard, il y aura, dans l'année, mortalité sur les enfants si le capitaine est un enfant, ce sont les vieillards qui mourront. 

 

La légende de Jean de la Grève

Une autre légende raconte que les noyés dont le corps n'a pas été retrouvé et enseveli en terre sacrée, errent éternellement le long des cotes. Il n'est pas rare qu'on les entende crier dans la nuit, lugubrement « Iou Iou » On dit alors dans le pays de Cornouaille « E-man Iannic ann ôd a iouall ! » (voilà petit Jean de la Grève qui hurle) 

Jean de la grève : Ce nom de lannic ann ôd est appliqué à tous les noyés hurleurs. lannic n'est pas méchant pourvu qu'on ne s'amuse pas à lui renvoyer sa plainte sinistre, mais il arrive malheur à celui qui se risque à ce jeu. Si on lui répond une première fois, il franchit d'un bond la moitié de l'espace qui le sépare de l'imprudent; si celui-ci répond une deuxième fois, il franchit la moitié de cette moitié. Pour finir, il rompt le cou de l'homme qui lui a répondu une troisième fois. 

 

* Une autre encore plus ancienne raconte que les druides décédés étaient embarqués sur cette plage pour être inhumés vers l'île de sein.

 

Tradition

En Bretagne, subsiste de très nombreuses traditions. En voici deux parmi tant d'autres...

 

* Chez les marins, les âmes des morts perdus en mer embarquent dans un bateau nommé "le bateau des morts". En Bretagne, cette barque s'appelle le "Bag Noz". Selon les vieilles légendes, une fois séparées de leurs corps, les âmes ne peuvent franchir un cours d'eau sans l'aide d'une barque ou d'un pont. C'est pourquoi, autrefois, pour payer le batelier, on plaçait une pièce de monnaie dans la main du défunt.

 

* Pendant très longtemps, la coutume chez les marins était le port d'une boucle d'oreille. Ce n'était pas par soucis esthétique, mais une "garantie" s'il leur arrivait malheur loin de chez eux. grace à ce bijou, ils bénéficiaient de la bénédiction d'un prêtre qui se remboursait en récupérant la boucle d'oreille. 

 

Comment y aller ?

* Pour vous rendre dans la baie vous devez prendre à direction de quimper puis la pointe du raz. Ou que vous soyez dans le Finistère, cette pointe est très bien indiquée !

Puis sur la route, lorsque vous arriverez soit vers la pointe du raz, soit du côté de la pointe du van, la baie sera alors indiquée. Vous verrez vous passerez devant. C'est la seule et unique route pour aller de la pointe du raz à la pointe du van ! Vous ne pourrez pas la manquer.

 

Le +

* Baie bien protégée des vents sud et nord 

* Galet en haut de la plage puis très rapidement laisse place à une sublime et immense plage de sable blanc

* Vue imprenable sur l’île de sein, les rochers de Tevennec, la pointe du raz, la pointe du van

* Algues quasi-inexistantes

* Plage qui a su préserver son caractère sauvage

* Plage surveillée l'été toutes les après-midi de 13 h 30 à 19 h 00. En dehors de ces horaires, la baignade est interdite.

 

Le -

* Baie dangereuse donc si vous souhaitez vous baigner et que vous ne désirez pas rester trop près du bord, la plus grande prudence est de rigueur

* Pas d'infrastructure pour les baigneurs hormis l'hôtel restaurant, mais ce côté sauvage n'est il pas ce qui fait aussi le charme de cette baie?

 

A visiter à proximité

Aquashow d'audierne

Fumoir de la pointe du raz à Esquibien

le musée de l'amiral

La maison des jeux Bretons (St Jean trolimon)

La pointe du raz

Pennmarch 

La maison des contes et légendes de cornouaille


PLAGE PORS PERON

©Y.Le Gal (1), Dominique Bodin (3)

Sublime plage pleine de charme. Le Finistère en regorge !!!!

L'eau est transparente et turquoise avec du sable très fin.  Pour encore plus de bonheur, prenez de la hauteur, car voir Pors Péron et toutes les autres plages ou d'en haut, c'est un régal pour les yeux...dans la région du Cap Sizun, ces petites plages se touchent toutes et forment plutôt des criques qui se découvrent à marée descendante. Ce qui est certain, c'est qu'elles plages seront toutes plus magnifique les unes que les autres...

 

Où est-elle ? 

A mi-chemin entre Douarnenez et la pointe du Raz, pas loin de la plage de Pors Theolen, sur la droite de la D7, vous la trouverez rue de Pors Peron, sur la commune de Pors Peron. 

 

La légende du phare du Milliet

 

A voir à proximité :

 

Douarnenez

Audierne avec le parc Aquashow

La pointe du raz

La baie des trépassés et la légende de la cité d'ys

Le musée de l'amiral 

Pointe de la torche

Phare de Penmarch

Locronan

moulin à eau de Keriolet en bord de rivière (Beuzec Cap-cizun)

l'allée couverte de Ty-ar-c'horriket à Beuzec cap-cizun

menhir de Luguenez à Beuzec Cap-cizun

plage de Pors Theolen ou pors peron

pointe du van (Cleden cap cizun)

chapelle St They  -Cleden cap cizun)

les moulins de Trouger et faire votre farine (Cleden cap-cizun)

ruines gallo-romaine de trouguer (Cleden Cap Cizun)

pointe de Castelmeur ou se trouve encore de nombreux vestiges gallo-romain (Cleden cap-cizun)

pointe de Penharn (qui signifie tête de la nécropole) fut le théâtre d'un terrible naufrage (Cleden cap-cizun)

 

Fête des Bruyères (2 ème dimanche du mois d'août) - cf plage de Theolene pour plus d'informations

 



LES PLAGES DU PAYS BIGOUDEN


PLAGES DE LA POINTE DE LA TORCHE

Les plages

Site naturel classé depuis 1965, la pointe de la torche (Beg an dorchen) en breton et qui signifie "la butte" est une presqu'île située sur la commune de Plomeur, non loin de la baie d'Audierne. Du côté nord de la presqu'île s'étend l'immense plage de Tréguennec qui se prolonge le long de la baie d'Audierne jusqu'à Plozevetué. Cette sublime plage, battue par les vents, est le paradis des surfeurs, kite surfs, planche à voile, wave-sky, body board et planche à voile. D'ailleurs, le "spot" de la torche est régulièrement choisi pour accueillir les championnats de France, d'Europe et aussi du Monde en Paddle-Surf, Windsurf. 

Au sud de la presqu'île se trouve la plage de Pors-Carn (commune de Penmarc'h) qui se prolonge jusqu'à Saint-Guénolé. C'est une plage familiale bien qu'il soit impératif de rester vigilent. Les gros rouleaux, la houle, et vents violents rendent la plage dangereuse notamment aux abords de la pointe.

ATTENTION :

* Attention aux baïnes

* Les plages sont surveillés en juillet/août par le SDIS du Finistère de 13 h00 à 19 h 00. En dehors des horaires de surveillance, la baignade est interdite.

* A proximité :  Un surf shop, une crêperie, une école de surf.

* Grand parking, toilettes & douches publiques.

 

La pointe de la torche

Cette zone est également un lieu de pêche affectionné par les pêcheurs de bars et de poissons plats (turbots, soles...etc)

Ce lieu sublime forme une ancienne sépulture celte. Au sommet du promontoire rocheux, se trouve un tumulus couronné de dolmens semi-enterrés.

Une particularité est à signalé : selon que vous visitiez en hiver ou en été, les plages n'auront pas le même visage puisque l'été constituée de sable fin, elle se recouvre de galets l'hiver transporté par les courants, les tempêtes et les grandes marées. 

 

Le Blockhaus de Tronoën

Dispositif défensif des côtes françaises et construit en 1942 en retrait du rivage avec des matériaux provenant du concasseur de galets de Tréguennec. Ce Blockhaus fait partie du « Mur de l’Atlantique ». Aujourd’hui situé au milieu de l’estran, recouvert à chaque grande marée, il est le témoin de l’érosion côtière. Ce recul du rivage peut atteindre 2 mètres par an à certains endroits.

Pendant la seconde guerre mondiale, les Allemands construisirent plusieurs Blockhaus dont l'un d'entre eux est encore utilisé aujourd'hui comme poste de secours. Dans les années 1980, il servit de refuge pour les sans domicile fixes.

 

La faune et la flore
Derrière le cordon dunaire, un espace d'environ 600 ha appartient au Conservatoire du littoral et sont la promesse d'un biotope incroyablement riche. On y trouve des galets puis des marais, des massifs dunaires, des étangs et des prairies. Afin de faire vivre ces espaces, plus de 310 espèces d'oiseaux y ont été répertoriés dont le guêpier d’Europe de Bretagne qui représente la seule colonie de la région ou le Gravelot à collier interrompu espèce protégée. En été, de nombreux oisillons colonise la pointe.

 

© James Stringer (2), 

Le site archéologique et religieux de Tronoen

 

La chapelle ND de Tronoën

A environ une centaine de mètres de la plage, au milieu des terres, domine la chapelle ND de Tronoën. Situé sur la commune de St Jean Trolimon, c'est la plus ancienne chapelle de Cornouaille. Construite au XVème siècle et baptisé "la cathédrale des dunes", elle se compose d'une nef unique surmontée d'un clocher à trois flèches. 

A l'intérieur, l'autel est constitué d’un seul bloc de granite et mesure 5,35 mètres de long!

 2 statues en bois polychromes du 17ème siecle sont présentes. Il s'agit de St Sernin ou St Saturnin et Notre Dame de Tronoën

A l'extérieur, la façade sud se compose de 2 entrée. 1 porte ainsi qu'un porche de baptême à 8 niches.De l'autre côté, caché derrière un pilier, une tête est sculpté. C'est le guetteur de la chapelle.

De nombreuses légendes lui sont associés.

 

Le calvaire monumental

Adjacent à la chapelle, un calvaire monumental, réalisé entre 1450 et 1470 représente une oeuvre religieuse d'une grande splendeur inégalée.

Constitué de granit, c'est le plus vieux et le plus grand calvaire de Bretagne. Il a été réalisé à la manière d'une bande dessiné qui se lit dans le sens contraire des aiguilles d'une montre en partant de l'est. Ce calvaire nous relate la vie du Christ, de sa naissance à sa crucifixion et propose des scènes exceptionnelles et unique.

 

La fontaine miraculeuse

Construite au XVème siècle sur une source, la fontaine de St Maudez se situe à proximité de la chapelle. Son eau miraculeuse aurait le pouvoir de guérir les piqûres d'insecte et les morsures de serpent. Chose étonnante, la tradition veut que de la terre soit prélevée aux pieds de la statue de la chapelle puis mélangée à l'eau afin d'obtenir une totale efficacité.  

 

Légendes

Le guetteur de la chapelle

Pour certains, le guetteur aurait été mis là pour surveiller la Vierge Marie aux seins nus qui se trouve sur le calvaire, afin de la protéger des regards indiscrets. Une seconde légende raconte, que si l’on entend le guetteur siffler lors d’une très grosse tempête, ce serait l’annonce de la fin du monde « l’apocalypse ».

Une autre légende laisserait entendre que le pilier support du clocher, à l’intérieur de la Chapelle, cacherait un escalier dont l’entrée (et la sortie) seraient cachées. A l’intérieur de la chapelle on peut remarquer que la nef comprend deux travées.

 

La torche, au cœur d'un territoire floral

Depuis une vingtaine d'années, le pays bigouden est la première région française de production de jacinthes et tulipes. Ils représentent 160 hectares de terres multicolores au printemps (mois de mars/avril) et d'odeurs enivrantes alors qu'ils n'étaient auparavant que des terrains en friche.

 

Où est-elle ?

 

Très bien indiquée, la pointe de la torche et ses plages sublimes se trouvent juste après la ville de Penmarch en direction d'Audierne. 

Livres à lire sur la région


PLAGES DU PAYS D'AVEN


PLAGE DE TAHITI/RAGUENEZ

©Wikimedia commons (1-2-3), Muffinn (4)

Également appelée plage de Raguenez-Kerstalen, cette jolie plage d'un kilomètre de long se situe sur la commune de Nevez à environ 15 km de Concarneau.

Son nom aurait été donné par le peintre Paul Gauguin qui séjourna à proximité ( Pont-Aven ) et qui fut inspiré par ses voyages dans les îles. Puis, dans les années 1950, une paillote fut construite, surplombant la plage. Bien qu'elle n'existe plus aujourd'hui, le nom est resté.

 

Vous trouverez sur place du sable blanc, des eaux turquoises, de petits rochers et micro falaises qui permettent facilement de se transposer à l'autre bout du monde.

En été, la fréquentation reste raisonnable. La plupart des familles se positionnent près du sentier, mais si vous vous écartez sur la droite, très vite elle devient déserte.

Une particularité à noter, par beau temps, vous pourrez apercevoir sur votre gauche l'île de Groix et vous trouverez le long du sentier côtier de très beaux point de vue.

 

Comment y aller ?

Depuis le centre de Nevez, prendre la route côtière en direction de Tregunc.

Lorsque vous arrivez au lieudit "Kervaillet", prendre la route tout droit (cul de sac). Au bout, des panneaux indiquent la plage.

 

Le +

* Parking gratuit à proximité

* Eau turquoise, limpide, quelques algues selon la période et pourvue de sable blanc

* En pente douce (idéale pour les familles)

* A côté du village typique de Kerascouët

* Le sentier GR 34 passe le long de cette plage

* Douche sur la plage + sanitaires

 

Le -

* Zone naturiste au milieu, mais très bien indiquée. Toutefois, comme la plage est très grande, cela ne gêne personne et personnellement, si je ne l'avais pas su au préalable, je ne l'aurais jamais deviné, car les nudistes sont restés bien invisible l'après-midi ou nous y étions.

* Très peu de monde le matin comme en fin de journée. Même en plein milieu d'après-midi par journée de beau temps, le nombre de touriste reste raisonnable.

 

A visiter à proximité

pont aven

Concarneau

Kerascouet et Kercanic

Château de Keriolet

La mer Blanche à Benodet

Les glénans

marinarium de Concarneau

Musée de la pêche de Concarneau 

Locronan

Haliotika "la cité de la pêche" au Guilvinec

 

Pour visiter les lieux et monuments de façon ludique, pensez au géocaching à réaliser en famille. 

Livres à lire sur le sujet :



PlAGE DE KERMYL

© Assétou Mendy (1-2) Google Commons (3-4)

Située sur la commune de Fouesnant, non loin de la station balnéaire de Beg Meil, Kermyl est une petite plage sauvage et préservée coincé entre la grande plage des dunes (plage entourée de falaises) et la plage de Kerambigorn labellisée pavillon bleue en 2017 (3.5 km de sable ou vos enfants de +8 ans pourront pratiquer beach volley, beach soccer, beach basket, beach rugby, beach raquette...Etc)

Cette plage, protégée des vents en fait un lieu de farniente idéal pour les familles.

Ces 3 plages sont similaires puisqu'elles sont toutes 3 des lieux de pêche à pied. Vous trouverez à marée basse, crabes, étrilles, bigorneaux, crevettes...Dans les rochers ainsi que palourdes, coques, praires...Dans le sable non loin des falaises.

Attention, seule la plage de Kerambigorn est surveillée toute les après-midis de 13h à 19h, c'est pour cela que je vous donne le plan google maps mais ne vous inquiétez pas, bien que Kermyl soit une petite plage, elle est facile à trouver.

 

Comment y aller ?

On y accède directement par la D45. Au bout, le parking de la plage des dunes est indiqué. Vous y trouverez un petit snack sur le parking. Vous rendre tout au bout du parking si vous voulez peu marcher. Vous verrez le sentier côtier très accessible avec les poussettes ainsi qu'un petit chemin, davantage sur la gauche. Celui-ci vous mènera à Kermyl.

 

Le +

* Parking gratuit à proximité

* Eau turquoise et bleu marine à la fois, limpide

* Peu de monde

* Sable et rochers pour les amateurs de farniente comme pour les pêcheurs à pieds

 

Le -

* Plage non surveillée. En revanche, la plage juste à côté (Kerambigorn) est surveillée toutes les après-midi de 13 h 30 à 19 h 00 par le SDIS du Finistère

* Accès par le sentier côtier mais très accessible, même avec les poussettes

Livres a lire sur les environs :



PLAGE DE TREVIGNON

©Olivier décôte (1), D&N création photography (2-4) www.facebook.com/dnlandphoto/ 

 Située sur la commune de Tregunc, la plage de Trevignon fait partie de ces plages et petites criques au sable blanc et eaux transparente. Lorsqu'il fait beau, toute une palette de bleu au vert s'offre à nous. C'est magnifique !

De part et d'autre de la plage, de nombreux rochers permettront à vos enfants de jouer ou partir à la recherche des trésors de la mer. Dans la continuité, vous trouverez la plage de pen loch, qui vaut également de s'y arrêter. 

Petite information à noter : Lorsqu'il y a beaucoup de vent, cette plage devient le paradis des kite surfeurs.

 

Comment y aller ?

* La pointe de Trévignon se situe sur la commune de Tregunc. Pour vous y rendre, soit vous prenez la toute de la pointe, soit la route de la corniche. Les deux routes se rejoignent à la pointe de Trevignon. Au bout de la pointe, se dresse un ancien fort. Si vous prenez la route des étangs jusqu'à la maison du littoral. La plage est à deux pas.

 

Le +

* Parking gratuit à proximité

* Grande plage à la pente douce

* Sable et rocher du côté de la pointe

 

A visiter à proximité

pont aven

Concarneau

Kerascouet et Kercanic

Château de Keriolet

La mer Blanche à Benodet

Les glénans

marinarium de Concarneau

Musée de la pêche de Concarneau 

Locronan

Haliotika "la cité de la pêche" au Guilvinec

 

Pour visiter les lieux et monuments de façon ludique, pensez au géocaching à réaliser en famille. 



PLAGE DE LA PRESQU'ÎLE DE CROZON


PLAGE DE L ILE VIERGE

Crédit photo : Arnaud Guilloux (1), Yann Gueouen (2), Karvindo (3), photos libres de droits (4-5)

Situé en plein cœur du parc d'Armorique, Crozon est une réserve naturelle régionale ainsi qu'un espace géologique remarquable. Site protégé, majestueux et fabuleux de par sa biodiversité, il sera bientôt candidat au label mondial de l'Unesco.

Relativement méconnu et difficile d'accès, cette crique de galet reste principalement fréquenté par les "locaux".

La crique de l'île vierge est classée parmi les plus belles plages du monde. Un petit air de méditerranée à l'autre bout du pays avec ses eaux limpides aux couleurs turquoise, sa lande, ses pins parasol et ses grottes. Tout est là pour nous rappeler les calanques du sud de la France. À une différence près : la fraîcheur de l'océan qui nous rappelle que nous sommes en Bretagne.

 

Pour y accéder, une promenade de 20 minutes sera nécessaire. En contrebas d'une falaise, cette petite crique devient accessible uniquement à marée basse. Pour profiter pleinement de ses eaux turquoise et limpides, pensez à prendre masque et tubas.

 

Petit conseil pour les amateurs de belles photos : se rendre sur la plage lorsque le soleil est au zénith. C'est là que l'océan vous dévoilera ses plus belles couleurs. 

 

Comment s'y rendre :

Cette crique se trouve en direction du cap de la chèvre, au niveau de la pointe de Saint Hernot, sur le GR34.

* Garer vous sur le parking de la maison des minéraux. Le sentier passe juste derrière et vous permettra d'atteindre le haut de la falaise et sa vue fantastique en 20 à 30 minutes. Vous devrez rajouter 20 à 30 mn pour descendre dans la crique à travers la falaise.

* Le petit plus : il existe plusieurs petits coins pour faire une halte et profiter de la vue.

 

Le plus : 

* la vue et le paysage

* les couleurs de l'océan

* les odeurs de la lande mêlées aux embruns

* sublimes photos à faire

* pauses possibles pour profiter de la vue

 

Les moins ( qui permettent de préserver le lieu...alors est ce vraiment à considérer comme des "moins" finalement ??? :

* Difficile d'accès

* pas de douches ni de sanitaires

* non surveillée

* pas d'accès parking à proximité

Une baignade en sécurité

Nous attendons tous les beaux jours comme les grandes vacances pour profiter des plages et de la baignade. Or, quelques règles sont à respecter pour passer un agréable séjour.

 

La qualité des eaux de baignade

Pour connaître la qualité des eaux de baignade de votre lieu de villégiature, vous pouvez vous renseigner auprès de la DDASS, vous rendre sur le site du ministère de la santé ou vous fier au label européen pavillon Bleu décernés aux différentes communes du littoral.

 

Les plages à la baignade interdite

Lorsque les conditions d'hygiène ou de sécurité ne sont pas optimales ( Mauvaise qualité de l'eau, infection bactériologique, houle importante...etc), les communes peuvent interdire l'accès aux plages (Article L. 321-9 du Code de l’environnement). Des panneaux bien visibles seront disposés près des lieux de baignade. Il est important de respecter des affichages pour votre santé, celle de vos enfants et éviter une sanction puisque vous encourez 38 € d'amende si vous bravez l'interdit.

 

Les plages surveillées

Les grandes plages sont pour la plupart surveillées par des Maîtres Nageurs Sauveteurs (MNS). Diplômés d'Etat, la commune leur fixera les règles à faire respecter (dates et horaires de surveillance).

Comment savoir si la plage est surveillée ?

Il vous suffira de chercher le drapeau hissé chaque jour par les MNS. Ils vous indiqueront les conditions de baignade.

Drapeau vert : Baignade surveillée dans la zone délimitée, absence de danger particulier

Drapeau jaune : Baignade dangereuse mais surveillée dans la zone délimitée

Drapeau rouge : Baignade interdite sur l'ensemble de la plage concernée. Vous encourez une amende de 38€.

 

Les plages naturistes

Le naturisme n'est autorisé que sur certaines plages ou portions de plages. Afin de ne pas encourir une amende de 15000 € et/ou un an d’emprisonnement pour "exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public" (article 222-32 du Code pénal)., je vous recommande de vous rendre sur le site de la Fédération Nationale de Naturisme.

 

Les plages et les animaux

La présence des animaux n'est pas autorisée sur toutes les plages. Un panneau vous indiquera les informations nécessaires (Autorisation, horaires, accepté si tenue en laisse...etc). Attention, si vous promenez votre animal, pensez à emporter un petit sac pour ramasser ses déjections faute de quoi vous serez soumis à une amende pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines d'Euros.

De même, si vous ne respectez pas le panneau d'interdiction, une amende de 11 € vous sera réclamée.

Aussi, je vous conseille avant de partir en promenade de bien vérifier l'accès des plages. Vous pouvez vous renseigner auprès de l'office du tourisme de votre commune ou sur l'un des sites suivant : 

30 millions d'amis ou La SPA

Je remercie chaleureusement tous les photographes qui, grace à leurs photos, donnent un sens supplémentaire à ces merveilleux paysages.

QUESTION :  Avez vous déjà pensé en lisant votre article " Je n'ai pas besoin des services de Sandrine, mais il faut reconnaître que ses articles sont vraiment intéressant. J aimerais bien l'encourager ou la remercier!"

 

Eh bien, il existerait un moyen qui représenterait peu pour vous, mais qui ferait TOUTE LA DIFFERENCE pour moi !
Ecrire un guide ou un article entraîne une consommation effréné de café (vraiment!). Vous pourriez avoir un impact important dans ma vie en contribuant à ma consommation de caféine 
!

 

Cliquez sur le bouton ci-dessous et offrez moi un petit café ( 1.60 €), un café crème (3.20 €), un cappuccino (5,00 €)...un café gourmand (10€)                                                                                                   Merci !



TRANSLATE THIS WEBSITE



CETTE PAGE VOUS A PLU ?

Dîtes le nous...

Commentaires: 11
  • #11

    Priscille (vendredi, 20 juillet 2018 17:06)

    Hello sympa cet article pour une nouvelle façon de faire une omelette

  • #10

    vigneron (samedi, 14 juillet 2018 01:06)

    Un merveilleux coin, a visiter pour les vacances en sauvegardant les dunes !!

  • #9

    Priscille (vendredi, 13 juillet 2018 22:20)

    chouette découverte cet article

  • #8

    Francine Ballenghien (vendredi, 22 juin 2018 17:48)

    Très bien écrit, je connais très bien la forêt de Paimponou Broceliande, mais n’y suis jamais allée, après cette lecture, très envie d’y aller

  • #7

    Bfranfcine Ballenghien aFrancine B (vendredi, 22 juin 2018 17:45)

    O

  • #6

    BarbierBarbier PierretteBarbier Pierrette (mardi, 05 juin 2018 18:29)

    Je n'étais pa si loin de Pont Aven quand je suis allée à Bénodet
    Mais sans voiture je n'ai pu m'y rendre. J'adore la Bretagne et je suis toujours avide d'en connaitre d'avantage. Ces images me donnent toujours envie d'en connaitre d'avantage. Merci à vous de me faire découvrir de nouveaux horizons.

  • #5

    Le Marec (mardi, 05 juin 2018 16:35)

    B

  • #4

    Francine Arnott (jeudi, 22 février 2018 17:57)

    Translate

  • #3

    Priscille (mardi, 12 décembre 2017 00:43)

    Hello , oui le beurre avec le disque a emulsifier ca marche pas mal !! et qu'est ce que c'est bon, !! juste avant le beurre on a une mousse de beurre c'est trop bon aussi

  • #2

    Laurine (mardi, 28 novembre 2017 10:26)

    Les articles sont vraiment complet et très bien écrit. Je n'ai pas eu besoin de prendre la visité guidée qui aurait été bien compliquée avec mon fils en bas âge. C'est génial!!! Continuez, je vous adore...

  • #1

    capsek (jeudi, 23 novembre 2017 20:52)

    super


               Vous souhaitez recevoir les articles                                              Vous avez une question ?                                                 Besoin d'un renseignement ?
            N'hésitez pas, je vous répondrais toujours avec plaisir!

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


CLIQUEZ SUR

J'AIME


 

        Suivez moi sur : INSTAGRAM