PONT-AVEN

petit port de Pont-aven et ses hortensias dans le Finistère en Bretagne
Rivière de l'Aven à Pont-Aven

                        Crédit photo : Ronan Davalan

Petite cité du Finistère

Cité des peintres depuis le XIX ème siècle et mise en lumière par le peintre Paul Gauguin, Pont-Aven est une jolie petite ville située au fond de l'estuaire de l'aven. Ses rives sont bucoliques et incitent à la flânerie. On aime y prendre son temps, se reposer quelques instants sur l'un des nombreux bancs en bordure de l'Aven ou sur les rochers au milieu de l'eau. C'est calme, paisible et tout porte à la rêverie...

Arrêtez-vous observer les nombreux moulins à eau, 15 pour être précise, témoin du passé animé de la cité. C'est vraiment ressourçant !

 

Pont-Aven c'est aussi une mémoire du patrimoine avec ses chapelles dont celle de Tremalo qui date du XVI ème siècle et classée monument historique. Observez et profitez du charme de ses maisons à colombages ou ses demeures remarquables et d'un autre style.  

crédit photo : Ronan Davalan

Partez à la recherche des nombreux témoins du passé avec menhirs, dolmens, allées couvertes ou curiosités. Vous découvrirez par exemple le rocher de gargantua qui se découvre à marée basse et rappelle bien la forme du soulier du géant. 

La légende

 

Il existe une légende à Pont-Aven qui raconte que si la côte bretonne est si découpée, c'est à cause de Gargantua. A chaque fois que le géant se disputait avec sa femme, il tapait du pied sur Pont-Aven pour lui tenir tête. Alors, un morceau se détachait de la côte. C'est ce qui expliquerait la formation de si nombreuses îles et îlots.

La chapelle de Tremalo

Cette petite chapelle typiquement bretonne avec ses murs en granit et son toit d'ardoise, fut érigée en 1550 comme le stipule la date gravée dans l'ocre rouge au dessus de la porte méridionale, grâce aux dons du seigneur Du Pleissis. De style gothique et modeste, ce lieu de culte rectangulaire de petite taille (24 pas de longueur sur 13) fut classée monument historique en 1932.

Situé à l'orée du bois d'amour, c'est une promenade bien connue des peintres de l'école d' Aven qui l'apprécient tout particulièrement. D'ailleurs, "Paul Gauguin" qui s'y rendait souvent pour trouver l’inspiration et peindre de nombreuses toiles.

 

Tout autour de la chapelle, une haie d'hortensias confère à ce lieu une ambiance toute particulière lors de la floraison. Devant la chapelle, se dresse un calvaire en granit datant de 1807, entouré de chênes multicentenaires et formant un ensemble d'arbres remarquables. La chapelle, au toit asymétrique et touchant presque le sol sur la façade nord est l'une des particularités de ce monument.

Sur les murs extérieurs, discrètement, sont apposés les armes des seigneurs Du Pleissis ainsi que différents symboles comme :

- une coquille St Jacques, située dans les mains d'un ange, juste au-dessus du porche.

- Un écusson bien à l'abri entre les pattes d'un lion au sud de la chapelle

- des écussons en bois peint à l'intérieur de la chapelle

L'intérieur se compose d'une allée dotée de trois autels en bois ainsi que de sa statuaire avec principalement "la vierge à l'enfant" réalisée en calcaire datant du XVème siècle.

Les poutres et sablières quant à elles sont en bois sculptées et représenteraient les 7 péchés capitaux.

 

Information :
Ouverture tous les jours de 10h à 17h – de 10h à 18h de juillet à septembre avec une exposition de reproductions « Gauguin ou le passeur blessé ». Entrée libre

Pour en savoir plus sur cette chapelle : http://www.pontaven.com/La-Chapelle-de-Tremalo

*en bretagne, Chapelle de Pont-Aven repaire des peintres
Chapelle de Trémalo construite en 1550 à Pont-Aven (Finistère)

Le peintre "Paul Gauguin"

Qui est Gauguin ?

 

Né à paris le 7 juin 1848 à Paris, Paul Gauguin est l'un des plus grands peintres Français et grand précurseur de la peinture moderne.

 

Le petit paul, descendant du vice roi du Pérou, il passe son enfance à Lima au Pérou puis poursuit ses études en France. Il s'engage alors dans la marine qu'il quitte en 1870 pour travailler dans la finance.

En 1874, après avoir rencontré Camille Picasso, il s'essaye à la peinture auquel il se consacre entièrement dès 1883. En 1887, il quitte la france pour la panama et la Martinique car les voyages l'inspire. En 1888, il revient en Bretagne, à Pont-Aven et, accompagné d'autres peintres, dans le courant du symbolisme, il développe le synthétisme. Toutefois, la vie est compliquée et fin 1889, il devra cohabité quelque temps avec Vincent Van Gogh dans la ville d'Arles. En 1891, ses envies de voyages le reprennent. Il partira pour Tahiti et sa peinture s'en verra profondément modifiée. Les couleurs sont plus vives et le style plus dépouillé. Il peint "arearea" en 1892 ainsi que "Manao Tupapau".

En 1894, c'est le retour à Paris. Désespéré et miséreux, il peint une oeuvre monumentale qui lui prendra plusieurs années à réaliser avant de faire une tentative de suicide. En 1901, il part pour les îles Marquises dans l'espoir de retrouver l'inspiration qui revient le temps d'un dernier tableau "Contes Barbares" en 1902. Toutefois, épuisé et très affaiblit, il décède en 1903.

La chapelle et Paul Gauguin.

Dans sa période "Religieuse", Paul Gauguin a largement été inspiré par cette chapelle qu'il peindra à plusieurs reprises, notamment lors de l'été 1889.

Par exemple, le tableau intitulé "Le Christ jaune" fut inspiré par une statuette en bois polychrome du XVIIème située dans la chapelle de Trémalo.

Mais c'est toute la Bretagne que Paul Gauguin représentera cette année là comme dans sa toile nommée "Le Christ vert" inspirée de la Pieta du calvaire de Nizon situé à 2km de Pont-Aven.

 

Autoportrait au Christ jaune (1889, Musée d'Orsay)

Le Christ jaune (1889, Galerie d'art Albright-Knox à Buffalo - USA)

Le Christ vert ou Calvaire Breton (Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique)

Les autres artistes et la chapelle de Trémalo

 

La chapelle a été peinte par de nombreux autres artistes.

Les tableaux de la chapelle, peinte par Emile Jourdan et par Pierre-Eugène Clairin, sont exposés au musée de Pont-Aven.

 

La plus ancienne représentation connue de Pont-Aven est une scène de sortie de messe de la chapelle de Trémalo peinte en 1864 par Otto Weber, un peintre danois.

peinture chapelle pont aven au musée des beauts-arts de Pont-Aven
Peinture d'Emile Jourdan - Chapelle de Trémalo

La chapelle de Trémalo peint en 1910 par Emile Jourdan

(musée des beaux-arts de Pont-Aven)

 

Source crédit photo : http://www.pontaven.com/diapo/15/date/art/147.jpg

 

 

Les Mégalithes

Les menhirs

 

Kerangosquer I : monument de 5,50 m de hauteur, (grand axe orienté du sud vers le nord). Menhir christianisé par une croix pattée gravée située à 1,30m de hauteur, plus connue sous le nom de Pierre du Coq. Selon la légende, un coq incite le promeneur à se saisir du trésor enfoui sous le menhir quand celui-ci se soulève à minuit à Noël et à Pâques. . Menhir inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, depuis le 6 janvier 1971.

Accès : facile, en quittant Pont Aven par la rue des Abbés Tanguy, prendre à droite la route du Hénan. Dans un petit bois à 1.4km de l’intersection, le menhir se trouve sur la droite en bord de route.

 

Kerangosquer II : monument érigé à proximité du précédent (100 m au nord-est), au centre d’un pré occupé par une lande, de 3,30 m de hauteur. Grand axe presque orienté d’est en ouest (2,60 m à la base et épaisseur maxima d’ 1,15 m).

 

Les Dolmens

 

 Kermarc ou Saint Maudé : 4 piliers inclinés vers l’intérieur soutiennent une table de 3,80 m de large et 4  m de profondeur, dont l’épaisseur de 60 centimètres dans l’axe se réduit sur les côtés. L’ensemble du monument est orienté du nord-est vers le sud-ouest, avec un débordement de la table de 1,10 m au nord-ouest. La chambre est profonde de 2,65 m et large de 1,30 m à l’entrée, 1,60 m au centre avant de reprendre son amplitude initiale. Sa hauteur moyenne est de 1,20 m. Monument inscrit à l’Inventaire général des Monuments historiques depuis août 1972.

 

 

Ker Guillotou Bihan : petit dolmen de 3 piliers et d’une table de 2,25 m x 2 m. Ce petit dolmen a son flanc ouest pris dans un talus qui recouvre en partie sa dalle ; sa table est inclinée vers l’ouest et mesure 2,25 m de large pour 2 m de profondeur. Elle culmine à 1,30 m du sol et sa hauteur intérieure ne dépasse jamais 0,95 m. Dolmen figurant à l’Inventaire général des Monuments historiques depuis août 1972.

Accès : facile ; à 4,2km de Pont Aven, il s’ouvre vers le sud, à gauche de la route qui, par Keraël, relie Croas Hent Kergoz à Nizon.

L'allée couverte

 

Cette allée couverte fait partie d'un ensemble mégalithique autrefois enfoui dans l'ancienne forêt de Coat-Luzuen, vaste nécropole dont deux dolmens sont encore intacts. Il s'agit de la sépulture la plus impressionnante de Pont-Aven.

L’allée couverte de Coat-Luzuen : dans l’état actuel, on peut observer deux dolmens de même axe, orientés nord-ouest sud-est.

Le Grand dolmen est formé de 8 piliers et une table unique de 6,60m de long et 3,40m de largeur. La chambre s’ouvre en V sur une largeur d’1,10m atteignant 2m puis se rétrécissant à 1,90m. La longueur intérieure est de 5,65m, la hauteur varie de 1,10m à 1,53m. La table est horizontale du nord au sud mais inclinée d’est en ouest et son épaisseur atteint 50 centimètres. La hauteur maximum du dolmen est à l’est avec 1,73m.

Le Petit dolmen conserve 4 piliers et une table de 3,68 m x 2,60 m, très fissurée, d’une épaisseur variable de 25 centimètres au nord pour 70 centimètres au sud où l’on retrouve la hauteur maximum du monument avec 1,60 m. La chambre forme un rectangle de 3,80 m sur 1,40 m et d’une hauteur ne dépassant jamais 80 centimètres. 
Les deux dolmens de Coat Luzuen ont été classés parmi les Monuments historiques en octobre 1951.
Accès : facile ; RD 24, à 4,3km de Pont Aven, chemin à droite. L’ensemble se dresse sur la gauche à 9m de celui-ci, dans un champ appelé Parc Lan ou Parc Roussi.

  

Pour en savoir plus : http://mysteres-all-over-the-world.e-monsite.com

La gourmandise à Pont-Aven

Enfin, on ne peut visiter Pont-Aven sans faire un arrêt dans l'une des biscuiteries.
Berceau de la galette Bretonne et du palet Breton, ce petit bourg nous propose de découvrir la fabrication de cette spécialité devenue internationale et de la déguster sous toutes ses formes. Je vous recommande les biscuiteries de Pont-Aven et Penven qui sont mes deux préférées sur la commune. Les pâtissiers fabriquent les galettes et palets Bretons devant vous et répondront gentiment à toutes vos questions alors que ; soyons lucide, les mêmes questions doivent leurs être posées 50 fois par jour !...

 

Découvrez ici la recette des palets Bretons. Un pure délice très simple à réaliser!


CETTE PAGE VOUS A PLU ?

Dîtes le nous...

Commentaires: 14
  • #14

    Mukendi- Fabrus (samedi, 25 août 2018 16:36)

    Je suis content de votre pogramme j'ai aimé beaucoup

  • #13

    Wazia marcel (vendredi, 24 août 2018 09:36)


    Bonjour,

    Dans le cadre de campagnes de référencement naturel, nous recherchons en permanence des partenaires blogueurs pour des échanges croisés.
    Nous disposons d’une trentaine de blog avec des TF > 25.

    Si vous souhaitez également augmenter votre référencement naturel,

    un échange de publication est envisageable si vous disposez d’au moins un blog avec un TF > 15.

    Cependant, si votre blog à un TF < 15 nous pourrons vous mettre en relation avec d’autres contacts moins exigeants sur le TF.

    Restant à votre entière disposition pour toute question

    je vous souhaite une excellente journée

    Bien cordialement
    Wazia Marcel
    wazia@bigtrustflow.com
    Chargé de référencement francophone
    Tel : 0178900606
    Edimbourg EH1 1DD, Ecosse

    Ville : Edinburg
    Pays : Scotland
    Code postal : EH1 1DD
    Adresse : Dept 400, 12 South Bridge

  • #12

    Odier (dimanche, 19 août 2018 21:55)

    Très beau reportage sur ces maisons bretonnes

  • #11

    Priscille (vendredi, 20 juillet 2018 17:06)

    Hello sympa cet article pour une nouvelle façon de faire une omelette

  • #10

    vigneron (samedi, 14 juillet 2018 01:06)

    Un merveilleux coin, a visiter pour les vacances en sauvegardant les dunes !!

  • #9

    Priscille (vendredi, 13 juillet 2018 22:20)

    chouette découverte cet article

  • #8

    Francine Ballenghien (vendredi, 22 juin 2018 17:48)

    Très bien écrit, je connais très bien la forêt de Paimponou Broceliande, mais n’y suis jamais allée, après cette lecture, très envie d’y aller

  • #7

    Bfranfcine Ballenghien aFrancine B (vendredi, 22 juin 2018 17:45)

    O

  • #6

    BarbierBarbier PierretteBarbier Pierrette (mardi, 05 juin 2018 18:29)

    Je n'étais pa si loin de Pont Aven quand je suis allée à Bénodet
    Mais sans voiture je n'ai pu m'y rendre. J'adore la Bretagne et je suis toujours avide d'en connaitre d'avantage. Ces images me donnent toujours envie d'en connaitre d'avantage. Merci à vous de me faire découvrir de nouveaux horizons.

  • #5

    Le Marec (mardi, 05 juin 2018 16:35)

    B

  • #4

    Francine Arnott (jeudi, 22 février 2018 17:57)

    Translate

  • #3

    Priscille (mardi, 12 décembre 2017 00:43)

    Hello , oui le beurre avec le disque a emulsifier ca marche pas mal !! et qu'est ce que c'est bon, !! juste avant le beurre on a une mousse de beurre c'est trop bon aussi

  • #2

    Laurine (mardi, 28 novembre 2017 10:26)

    Les articles sont vraiment complet et très bien écrit. Je n'ai pas eu besoin de prendre la visité guidée qui aurait été bien compliquée avec mon fils en bas âge. C'est génial!!! Continuez, je vous adore...

  • #1

    capsek (jeudi, 23 novembre 2017 20:52)

    super


TRANSLATE THIS WEBSITE


 

        Suivez moi sur : INSTAGRAM